samedi 11 février 2017

COUPURE D'URBANISATION



Un  conseil communautaire de la communauté de communes du Pays de Saint Gilles s’est réuni le 9 février 2017 avec à  l’ordre du jour « concertation préalable sur le projet de port de Brétignolles ».Lors de cette présentation, la coupure d’urbanisation de la Normandelière a été évoquée et  s’est vue appelée « coupure de visibilité » par les élus de la comcom , qui ne manquent pas d’humour !

Rappelons que les commissaires enquêteurs se sont trompés (ont été trompés) sur la localisation de la coupure d’urbanisation de la Normandelière en s’appuyant sur le DDAL, document qui légalement ne peut servir à l’élaboration d’un SCoT.
Dans leur réserve (à l’issue de l’enquête publique), ils ont d’ailleurs utilisé  une formule alambiquée demandant  « de garantir la co visibilité et l’ouverture visuelle panoramique dans le secteur de la Normandelière. »

Si cette coupure n’est pas, au sens strict de la loi Littoral, une coupure d’urbanisation, il n’en demeure pas moins que dans l’esprit de cette loi, cela en est une.
Et cela, le préfet en est bien conscient. Les PPA  (préfecture) et la MRAE (Mission Régionale d’Autorité Environnementale) ne manqueront pas d’en reparler si le projet de port devait aller jusqu’à l’enquête publique.


Affaire à suivre…..